Un avion à atterrir d’urgence à Moscou suite à un problème de moteur.

L’entreprise Boeing a sacrement de souci ces derniers temps. Dernier fait en date le vendredi dernier où un Boeing 777 de la compagnie russe Rossiya a dû atterrir d’urgence à Moscou.

Que s’est-il passé ?

L’avion a eu en plein vol un souci de moteur qui l’a obligé à atterrir d’urgence. Cela intervient seulement une semaine après un incident similaire sur un vol de ce genre. La compagnie Rossiya a indiqué dans un communiqué à l’AFP que : « Durant le vol cargo 4520 Hong Kong-Madrid, un mauvais fonctionnement du capteur de contrôle du moteur a été détecté ». Il ajoute ceci : « l’équipage a décidé de faire un atterrissage d’urgence » à l’aéroport moscovite de Cheremetievo.

Le vol a repris son chemin après 12 h 00 en direction de Madrid.
La semaine dernière, c’était le réacteur d’un Boeing 777 exploités par la compagnie américaine United Airlines qui avait pris feu peu après le décollage de Denver. Ce dernier a même perdu son carénage. On a même noté une pluie de débris sur une zone résidentielle de la banlieue de Denver.

Immobilisation de plus de 120 avions

Face à ces incidents plus de 120 avions ont été immobilisé. Ces avions immobilisés sont équipés de certains moteurs Pratt & Whitney PW4000. Une inspection immédiate serait donc fait sur les avions équipées de certains ces moteurs a indiqué le responsable de l’autorité fédérale américaine de régulation de l’aviation, Steve Dickson. Certains avions victimes de ses problèmes seraient donc équipés de certains moteurs Pratt & Whitney PW4000.

Ces récents incidents entachent encore plus la réputation de Boeing. Celle-ci était déjà bien entachée par les déboires de son nouveau moyen-courrier, le 734 MAX. Celui-ci a causé deux accidents rapprochés ayant fait 346 morts. Il est interdit de vol pendant deux ans.