Les 24 Heures du Mans sous le signe de l’innovation

Samedi, à partir de 15 heures, le cœur du Mans battra au rythme des 24 Heures. Un rendez-vous qui s’annonce palpitant avec la présence de GT et prototypes de rêve ainsi qu’une voiture unique en son genre, la Delta Wing.

Alors que Peugeot a annoncé son retrait de l’endurance, Toyota, au contraire, absent depuis 2000, fait son grand retour et tentera de détrôner Audi de sa place de leader. Un duel très attendu augurant d’une 80ème édition exaltante.

La marque nippone a engagé deux voitures à moteur hybride essence. Pionnier de cette technologie, la firme souhaite profiter de cette expérience pour améliorer sa technologie sur ses voitures de série et « espère bien rendre la vie difficile aux favoris de l’épreuve ».

Le groupe Audi, quant à lui, invaincu depuis 2000, prendra le départ avec quatre voitures (deux R18 ultra et deux E-tron quattro à moteur hybride diesel). Deux types de voitures bien différentes pour multiplier leur chance de succès.

Pescarolo, Nissan Oreca, Ferrari, Corvette, Porsche, Aston Martin seront aussi de la partie, prétendant chacun à une première place dans le classement de leur plateau.

A noter également, la présence de la curieuse Delta Wing, véritable ovni de la compétition qui a attiré tous les regards lors du pesage. Avec moitié moins de poids, de puissance et de trainée aérodynamique, la Delta Wing occupera le 56ème stand, créé par l’Automobile club de l’Ouest et hors classement, destiné à promouvoir une voiture innovante.

Partager :
  • Facebook
  • TwitThis
  • LinkedIn
  • del.icio.us
  • Viadeo
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!